Forum

Index » Votre documentation.. » [T] Vocabulaire ferroviaire

Avatar
Par Picasso Membre non connecté
Le 02/11/2010 à 11h09

Inscrit le : 13/05/2010 à 20h17

Messages: 48


T.I.V. mobiles

Les aiguilles en pointe qui ne peuvent être franchies en déviation qu'à la vitesse maximale de
60, 70, . . . kilomètres à l'heure sont normalement précédées de deux T.I.V. mobiles éclairés la nuit

- un T.I.V. fixe à distance, en forme de losange , à chiffres noirs sur fond blanc, muni d'un dispositif
permettant la répétition dans les cabines de conduite, pouvant être accompagné de deux voyants blancs,
clignotant alternativement, placés l'un au-dessus du tableau et l'autre au-dessous

- un T.I.V. de rappel, de forme carrée, à chiffres blancs sur
fond noir, toujours groupé avec le carré qui précède l'aiguille

Ces tableaux peuvent être lumineux ou mécaniques
Lorsqu'ils sont ouverts, ils présentent une bande verticale blanche continue

Si cela est nécessaire, l'emplacement de l'aiguille (ou de la première aiguille
dans le cas d'aiguilles successives) est repéré par un chevron pointe en bas



Le T.I.V. à distance fermé, ainsi que le T.I.V. de rappel fermé, commande au
mécanicien de ne pas dépasser la vitesse indiquée par ce tableau en kilomètres
à l'heure, au franchissement de l'aiguille (ou des aiguilles) correspondante

Le mécanicien ne doit reprendre sa vitesse normale, si rien ne s'y oppose, que lorsque
le dernier véhicule de son train a franchi l'aiguille (ou la dernière aiguille dans le cas
d'aiguilles successives, ou l'aiguille de sortie s'il s'agit d'une gare de voie unique)

Toutefois, le mécanicien qui a rencontré le T.I.V. à distance fermé peut, si le T.I.V. de
rappel correspondant est ouvert, reprendre sa vitesse normale, si rien ne s'y oppose
   

Index » Votre documentation.. » [T] Vocabulaire ferroviaire

Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie